Le futur sera étrange

BASTARDCOVER

Premier opus d’une trilogie déjà annoncée, Bastard, du leader du collectif Odd Future ¹ Tyler the Creator, est un récit, une introspection, une porte d’entrée vers le cerveau malade d’un jeune californien d’à peine 18 ans aux multiples personnalités.

 

Premier essai du gamin de 18 ans, Bastard fait preuve d’une étonnante maturité dans sa réalisation. Album au concept psychanalytique, Tyler sait où il va et l’annonce : deux séances supplémentaires seront nécessaires pour soigner sa folie. Une maturité lyricale, à travers les confessions d’un ado fasciné par les serial killers, s’amusant à provoquer les religieux sur chaque morceau (« I’m satan son »), s’autoproclamant à la tête d’une horde de nazis (« Odd Future some nazis ») et laissant pleinement s’échapper ses névroses. Une maturité également instrumentale avec un album cohérent de bout en bout laissant déjà présager l’existence d’un son marqué Odd Future Wolf Gang. Enfin, une maturité qui transpire du choix des featurings. De ce côté pas de surprises, la meute de loup de Tyler the Creator est quasiment au complet, et ses membres sont utilisés intelligemment. Casey Veggies sur Odd Toddlers pour un couplet purement égotrip; Hodgy Beats parfaitement à l’aise sur Session où sa voix s’échappe des vapeurs de drogue douce ( son péché mignon ); sur Pigs Fly l’enfance sans père est évoquée avec Domo Genesis qui partage cette expérience; tandis qu’Ass Milk est une succession de passe-passe lyricaux entre Tyler et Earl Sweatshirt sur leurs histoires respectives de viols et de meurtres, comme un avant goût de l’EP éponyme d’Earl qui sortira un an plus tard.

Bastard est un album aussi inquiétant par la personnalité qu’il dépeint, que riche et fascinant par son univers lyrical et musical. Lâché gratuitement sur internet le 25 Décembre 2009, il va nourrir à l’époque une attente et une hype énorme autour de Tyler et de son crew. Avec cette première pierre majeure de l’édifice que lui et ses potes vont construire, Tyler ouvre la voie et l’annonce : Odd Future les tuera tous.

¹ le nom complet du collectif est en fait Odd Future Wolf Gang Kill Them All.

² The Neptunes est un duo de producteur composé de Pharrell Williams et Chad Hugo, omniprésent dans les productions Hip-Hop et R&B des années 2000.

 

 

One thought on “Le futur sera étrange”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *